Accueil
Accès et horaires
Instruments neufs et accessoires
Location
Instruments d'occasion
Dépôt-vente
Réparations
Lexique de l'accordéon
Questions fréquentes
L'accordéon en vidéos
Liens
Qui suis-je?
Me contacter
L'accordéon en vidéos

... ou comment présenter tous les accordéons, dans tous les styles et dans le monde entier, avec des vidéos collectées sur internet. Mission impossible…

 

Merci aux visiteurs de ce site de me signaler les oublis et de me faire toutes les remarques utiles pour améliorer cette rubrique.


 

L’accordéon diatonique

 

L’accordéon diatonique est bi-sonore : il joue une note différente suivant le sens du soufflet. Les notes sont disposées sur chaque rang dans l’ordre d’une gamme majeure (gamme diatonique). A gauche, on a un clavier d’accompagnement réduit, avec seulement quelques basses et accords.

En France, cela donne un instrument plutôt petit et léger, souvent en bois verni.

 

Exemple :  Olivier Gautier _ "Scottish" 

Voir toutes les vidéos sur le diatonique


 

L’accordéon chromatique

 

L’accordéon chromatique est mono-sonore : il joue la même note dans les deux sens du soufflet. Sur un clavier « boutons », les notes sont disposées sur trois rangs dans l’ordre des demi-tons (gamme chromatique). Sur un clavier « piano », on a … un clavier piano. A gauche, le clavier d’accompagnement comporte toutes les basses, et les accords majeurs, mineurs et septième.

Cela donne un instrument complet et très polyvalent, plus lourd que le diatonique. Il est souvent recouvert de celluloïd.

 

Exemple des deux modèles de clavier dans un « tube » du répertoire français (Indifférence, de Joseph Colombo et Tony Murena) :

Romano Viazzani and Mauro Carra "Indifférence" 

 

Voir toutes les vidéos sur le chromatique




L’accordéon à basses chromatiques (accordéon de concert).

 

Il s’agit d ‘un accordéon chromatique (à clavier bouton ou piano) avec deux systèmes de claviers dans la caisse gauche :  le clavier standard de basses et accords, plus un clavier mélodique sur le même modèle que le clavier droit. On passe d’un système à l’autre avec une commande appelée convertisseur (ou déclencheur). On dispose donc de deux claviers mélodiques de grande étendue pour interpréter des œuvres classiques composées à l’origine pour le piano, le clavecin ou l’orgue, et encore bien d’autres choses…

 

Exemple bateau mais interprétation magistrale :

Dmitriev: Bach - Toccata & Fuga in d moll 

 

Voir toutes les vidéos sur l’accordéon à basses chromatiques




Le bandonéon (et le tango).

 

Contrairement à l’accordéon, le bandonéon n’a pas de clavier d’accompagnement à gauche, mais un clavier mélodique, comme à droite. Il est soit diatonique (et bi-sonore) , soit chromatique (et mono-sonore), suivant les versions.

 

Exemple de  bandonéon solo, par le français Olivier Manoury. 

Olivier Manoury: "Al che" 

 

Voir toutes les vidéos sur le bandonéon

 

 

 

Le concertina.

 

Comme le bandonéon, le concertina comporte deux claviers mélodiques. Il existe des concertinas chromatiques (mono-sonores) et des diatoniques (bi-sonores). Les systèmes de claviers varient en fonction des styles et des régions du monde.

 

Exemple : YouTube - Brian Peters/Dallas Rag@Sheffield Folk Festival 2007

 

Voir toutes les vidéos sur le concertina